site de rencontres angers Vidéo : ce crash d’hélicoptère à cause d’un drone, en fera réfléchir plus d’un !

avis pof rencontre contes et rencontres en lozre

rencontre fauteuil roulant les rencontres du snelac Voilà une vidéo qui a le mérite de faire le buzz, puisqu’en seulement quelques heures elle a déjà été vue plus de 4,6 millions de fois. Il faut dire que la scène est impressionnante puisqu’un hélicoptère se crashe à proximité d’un hôpital à cause d’un simple drone ayant touché son rotor arrière.

Vidéo du crash d’hélicoptère causé par un drone

rencontre decines charpieu

def prostituée Fort heureusement, comme vous l’aurez constaté, cette vidéo est un extrait de la série « Casualty » qui pour fêter les 30 ans de sa série télévisée, s’est offert une scène digne d’une série américaine à gros budget.

rencontre femme riche dakar Il ne fait toutefois aucun doute, en dehors de la fiction, que cette vidéo aura aussi un effet pédagogique sur certains, concernant les risques que peuvent engendrer les vols de drones dans des zones aériennes où ils sont normalement interdits. On pensent notamment aux personnes s’amusant à faire voler leurs drones à proximité des aéroports.

regarder rencontre à wicker park Il est difficile de dire si un drone pourrait avoir un effet aussi dévastateur sur un hélicoptère, car jusqu’à présent aucune collision n’a permis de le démontrer ou pas. Au travers de cette vidéo, certains passionnés de drones voient une nouvelle attaque contre leur passion, en mettant en avant une situation catastrophique totalement irréelle. Pour d’autres professionnels de l’aviation, il est nécessaires que les personnes puissent voir ce genre de catastrophe, afin de comprendre ce qui pourrait avoir lieu un jour, si les amateurs de drones ne respectent pas plus les bases de la réglementation aérienne. Cette vidéo pourrait avoir les mêmes vertus pédagogiques, que les vidéos d’accidents des années 80-90 dans le cadre de la prévention routière.

site prostituée geneve prostitute mug shots broward

site de rencontres pour indiens Share.